Poudlard dans des temps obscurs
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 I'm on the highway to hell...

Aller en bas 
AuteurMessage
Merry F. Skinner

avatar

❆ Avatar : Matthew Gray Gubler
❆ Crédits : Lokian
❆ Messages : 83
❆ Dispo au rp ? : il semblerait
Puissance : 89

Derrière la cape
Niveau Magique:
5/50  (5/50)
❆ Relations:

MessageSujet: I'm on the highway to hell...   Jeu 3 Jan - 20:42


Meriadoc Fry Skinner





Je m'appelle Meriadoc Fry Skinner et on peut me connaitre sous le nom de Merry. J'ai 26 ans et j'étais élève à Poufsouffle mais à présent je suis Ex-Auror et professeur de divination. Je suis né(e) le 2 juin à Londres et je suis d'origine britannique. Je viens d'une famille aisée et je suis forever alone. Mon sang est mêlé et ma baguette est bois de noisetier, 32,2cm, crin de licorne. Mon patronus est un lapin et lorsqu'un épouvantard apparait devant moi, il prend la forme de papillon de nuit. J'ai un pouvoir spécial qui est légilimens & occlumens. Je suis mystérieux - amusant - joueur - dormeur - intelligent - rusé - déterminé - compliqué - précis. Mon avatar est Matthew Gray Gubler et je voudrais remercier eh bien, tumblr






AND THIS IS MY LIFE




- Echec et mat.
Une fois de plus, j'avais perdu. J'ignorai ce qui me poussait à vouloir à tout prix gagner une partie avec mon oncle et pourtant, j'étais persuadé qu'un jour, j'y parviendrais. Il fallait dire aussi que mon oncle était très fort et que moi, je n'avais que sept ans. Non, je n'ai jamais été un enfant précoce ni surdoué d'intelligence. On m'avait seulement appris à jouer à ce jeu barbant pour certain et j'y avais pris goût. Oui, je sais ce que vous allez me dire, un gamin pas plus haut que trois pommes aimant jouer aux échecs, c'est louche mais rassurez vous, j'ai toujours été très louche, et cela depuis ma naissance.
En effet, ce 2 juin lorsque j'ai enfin décidé qu'il était temps de sortir de mon cocon, ce ne fut pas la tête que je présentai en premier. Résultat, ma mère m'a donné naissance par césarienne. A la méthode moldue, bien qu'elle était une sorcière. Ma mère, une femme forte et intrépide. Rien ne lui faisait peur, pas même le fait d'élever un garçon toute seule au milieu des moldus. Peut être sa seule faiblesse fut d'être trop sensible, et c'est ce qu'on dit souvent des femmes.
Ma mère avait été amoureuse de mon père, un moldu bien aisé et qui gagnait sa vie convenablement. Elle pensait qu'il l'aimait assez fort, par preuve de sa demande en mariage, pour qu'il puisse l'accepter l'idée d'avoir un enfant. Malheureusement, elle avait fait une grave erreur. Lorsqu'elle lui apprit que je commençai à grandir en elle, il a fui comme un lapin, la laissant enceinte de deux mois dans son petit appartement deux pièces. Elle n'avait jamais compris où elle avait fauté et pourquoi il avait eu besoin d'avoir une réaction si vive et décidée. Mais elle a tenu le coup lorsqu'elle eut confirmation que j'existais et qu'elle me vit à travers d'un drôle d'engin moldu. Et puis il y avait son frère qui avait été là pour l'aider et notamment supporter sa grossesse fatigante. Être maman était un travail à temps plein, même lorsque l'enfant n'était pas encore là.
Elle aurait pu me détester, mais elle n'était pas idiote. Elle se prit d'affection pour moi rien qu'en me voyant crier famine dès que je fus sorti de son ventre au sens propre du terme. Elle m'éleva correctement, m'apprit à lire et à écrire et mon oncle me faisait déjà des petits tours dès que je réussi à marcher sur mes deux jambes. Et m'apprit à jouer aux échecs, éventuellement.
On ne peut pas dire que j'ai eu une enfance difficile, si ce n'est que l'absence de mon père qui se ressentait. Bien entendu, j'avais mon oncle comme présence masculine, mais d'une, il quitta la maison pour s'installer avec sa fiancée, et de deux, il n'était pas mon père. Moi, j'en voulais un.
Je ne cacherais pas le fait que j'ai souvent tenté de lui écrire mais je me rappelais toujours au dernier moment que je n'avais pas son adresse. Je n'osais pas le demander à ma mère parce que je savais que le sujet "mon père" la rendrait triste et que je n'aimais pas la voir triste. Je continuai alors à lui écrire en imaginant les réponses qu'il pourrait me faire. Surtout, je me demandais pourquoi il n'avait jamais réapparu, pas même pour me voir une seule fois. Ça ne vous intriguerait pas vous, d'avoir un petit et de ne jamais le voir de votre vie? Même n'ayant pas passé la dizaine d'année, je songeais déjà à cette perspective.


Onze ans après ma naissance, à l'heure pile où je passais à l'année suivante de ma vie, un hibou s'infiltra dans la maison alors que je m'apprêtais à souffler mes bougies. Ce jour là, j'avais boudé parce que le volatile avait bousillé mon gâteau en éteignant les bougies à ma place par la même occasion. Anniversaire raté, totalement. Ma mère fut la seule à être enthousiaste lorsqu'elle ouvrit l'enveloppe que la bête avait amenée avec elle mais j'eus du mal à partager sa joie. Je me fichai bien d'être inscrit dans une école de sorcier, je n'avais plus de gâteau! Vous savez, en général, je ne suis pas un enfant capricieux. Je n'ai jamais été infernal, ou très peu, mais on ne touchait pas au jour sacré qui célébrait ma naissance, point barre. Et pour me consoler, ma mère accepta d'acheter un nouveau gâteau. Il fallait dire aussi que je refusai d'écouter quiconque tant que l'évènement n'avait pas été sauvé. Et ce fut après l'avoir mangé, que nous avions pu parler de mes études.
Études.
Comment voulez vous qu'un enfant de onze ans et qui n'avait jamais eu de scolarité comprenne quelque chose à cela? Évidement, mon oncle et elle m'en avait déjà parlé mais je ne savais pas ce qu'était l'école, j'avais toujours grandi chez moi. Les seuls autres enfants que j'avais fréquenté, c'était ceux que je croisais dans le parc dans lequel ma mère ou son frère m'y emenait parfois l'après midi.
Néanmoins, même si l'idée d'être séparé de ma mère ne me plaisait guère, j'acceptai. En même temps, je n'avais pas le choix. Ce fut avec peu d'enthousiaste que je m'étais promené pour la première fois sur le chemin de traverse et que j'y avais fais mes achats scolaire. Pour me donner envie, ma mère m'avait offert un crapaud, parce que j'étais allergique aux poils de chat et que je détestais les hiboux depuis la malheureuse aventure de mon anniversaire. Un crapaud, c'était peut être moche et peu affectueux, mais toujours était-il que cela me ferait un peu de compagnie.
Le premier septembre, dix heure cinquante-cinq pétante, ma mère me trainait le long du quai pour que je puisse monter dans le train. Ce fut larmoyant que je la quittai, en la regardant à travers la vitre et en la suppliant de me reprendre de suite parce que j'avais peur d'être tout seul.

"Tiens donc, mais on dirait qu'on a un bébé avec nous! Ta maman a du se tromper, tu ne semble pas être en âge d'apprendre la magie!"

Ce fut ainsi que je rencontrais pour la première fois Khimeira Kenway. Elle avait onze ans et s'apprêtait elle aussi à entrer à l'école pour la première fois. Elle avait de grand cheveux longs, légèrement bouclé et des yeux d'un bleu vif qui la rendait déjà très jolie. Elle avait dit cela d'un ton très sarcastique et autant dire qu'entre elle et moi, ça a mal commencé. Ca ne s'est jamais réellement amélioré au fil du temps d'ailleurs.
J'avais tourné ma tête vers elle, les larmes coulant encore sur mes joues, le nez plein de morve et la tête toute rouge. Présentation typique d'un minable loser désespéré et si je m'étais vu, j'aurais ri tout comme la glousseuse à côté d'elle.
- Fiche moi la paix! avais-je ordonné mais ma colère n'avait pas été pas crédible et cela avait encore plus amusé les deux pestes.
"Fiche moi la paix!" répéta-t-elle en imitant ma voix de façon moqueuse. "Mais tu as raison, je n'ai pas de temps à perdre avec des larves. Oh s'il te plait, ne réapparais plus jamais dans mon champs de vision veux tu. Oh attends, j'ai dit s'il te plait?"
Elle avait vivement fermé la porte du compartiment et avait disparu dans le couloir et moi, je n'avais rien compris à ma vie.
Le train avait déjà fait de nombreux kilomètres lorsqu'une petite brochette d'élève, futurs élèves à vrai dire, entra dans mon compartiment. C'était deux filles et un garçon ne tarda pas à les suivre.
"Excuse nous, mais tous les compartiments où nous sommes allés sont remplis et personne ne nous a acceptés. Cela ne te dérangerais pas de partager le tiens?"
Je les regardais avec hésitation et surtout avec méfiance depuis que j'avais croisé Khimeira, même si à ce moment là je ne connaissais pas encore son prénom.
"Si, allez vous en" répondis-je après réflexion.
Les trois élèves se regardèrent avec étonnement et sans savoir non plus comment réagir. Je finis par échapper un petit rire et ajouter "mais non je plaisante, asseyez vous."
L’impertinence était dans mon caractère et c'est sans doute Khimeira qui avait fait l'avait fait naitre. J'avais commencé mon année scolaire dans ce train avec mauvaise humeur si bien que j'aurais été capable d'envoyer promener n'importe qui. De toute façon, je ne connaissais personne.
Les deux filles s'installèrent en face de moi et le garçon au siège tout au bout du miens. Il eut un grand silence que je décidai de couper.
"Tu as peur de moi?" demandai-je au garçon avec surprise.
Celui ci semblait décontenancé par ma question. Il me regarda comme si je venais de lui poser une question piège et finis par balbutier : "euh je... non... pas du tout, c'est juste que... enfin, tu.."
Je soupirai en levant les yeux au ciel "Mais je dé-co-nnais! Allez, viens t'asseoir à côté de moi, les deux filles devant ne sont pas très bavardes... avec moi en tout cas."
Les deux concernées tournèrent en même temps la tête vers moi et me regardèrent d'un air désolé. Je me mis à éclater de rire. Je me sentais plutôt bien à présent.
- Je m'appelle Merry, m'étais-je présenté.
Mon voisin, devenu mon meilleur ami par après se présenta sous le nom de Léonard. Il était français et moldu et son père qui travaillait dans l'armée avait été muté à Londres. Cela avait fait déjà deux années qu'il vivait en Angleterre et il avait reçu sa lettre en mai dernier. Quant aux deux filles devant moi, devenues respectivement mes meilleures amies, elles étaient purement sorcière et surtout, elles étaient sœurs. La première avait déjà fait sa première année et entrait donc en seconde. Sa petite sœur avait eu onze ans au début du mois dernier et tout comme Leonard et moi, elle entrait en première année. Si je n'avais jamais su ce qu'était l'école, en tout cas, rencontrer des gens qui entrait aussi en première année de scolarité me rassura. Je n'avais pas beaucoup touché à la magie et eux non plus.
Arrivés à destination, nous fûmes séparés de Mathilda, la grande, et je suivis mes deux nouveaux amis jusqu'aux barques chargées d’emmener les première années au château. Cela avait été insupportable car il pleuvait en trombe mais cela m'avait amusé car je m'étais pris pour un pirate tout le long et n'avait pas manqué, par la même occasion, de me faire remarquer en criant "A TERRE MOUSSAILLON ALLONS CONQUIR LE CHÂTEAU A LA RECHERCHE DE TRÉSOR". Khimeira n'avait pas manqué l'occasion de se moquer de moi arrivés à l'autre bout du lac, mais je n'avais eu qu'à faire d'elle.
Nous montâmes tous des escaliers et la sous directrice nous avait arrêtés pour nous expliquer les bases élémentaires de l'école. L'idée de compétition entre maison m'avait plu car j'aimais cela, la compétition. J'aurais très bien pu être à Gryffondor, mais il en fut tout autre.
Les autres enfants et moi avions pénétrés la Grande Salle où étaient déjà assis tous les élèves déjà scolarisés avant nous. J'avais aperçu Mathilda à la table des Gryffondor et elle nous avait salué de la main. Nous avions fait impression, car nous étions présentés de façon à ce qu'on aurait pris une douche tout habillés.
Nous fûmes rangés en rang et on fit amener un vieux chapeaux rapiécé sur le tabouret présent devant la table des enseignants. Il m'avait surpris lorsqu'il avait commencé à parler et j’éprouvais une certaine admiration pour lui. Nous chantâmes tout d'abord une chanson tous ensemble puis arriva le moment où chacun de nous fûmes envoyés dans les maisons respectives.
Ma nouvelle meilleure amie avait rejoint sa sœur à Gryffondor et Léonard fut envoyé à Poufsouffle. Khimeira, elle, alla à Serpentard et à l'école, j'ignorai tout des maisons et du type d'élève qu'elles hébergeaient. Mon tour arriva et je m'assis, un peu inquiet, sur le tabouret. On me mit le choixpeau sur la tête et je le sentis réfléchir longuement avant de prendre une décision.
"Eh bien, après mûre réflexion, je vais t'envoyer à... POUFSOUFFLE."
Sachez le, je ne savais pas du tout si je devais être content d'y être ou pas. Tout ce qui m'importait, c'était que mon nouveau copain y était et que je n'étais donc pas seul ou pire, en compagnie de La Peste, comme je la surnommais. Je m'étais donc installé à Poufsouffle et avait attendu patiemment la fin de la répartition pour que le repas commence. Manque de bol, lorsque je regardais devant moi, je voyais la personne que j'aimais le moins au monde. Non, pas mon voisin de devant, mais la Serpentarde à la table juste derrière la nôtre. Lorsque j'y repensais, on passait la plupart du temps à s'envoyer des éclairs des yeux lorsque l'on dînait.
Et puis il y eu les cours. Doué en enchantement et en histoire de la magie, je n'eus aucun mal à avoir des Optimales dans ces matières. En revanche, la métamorphose et, étrangement, la botanique, n'était pas fait pour moi. Ce n'était pas que je n'aimais pas ces matières là. C'était elles qui ne m'aimaient pas.

Ma scolarité fut, comme je le dirais, normale. Bien entendu, je ne m'entendais guère avec Khimeira et ses amies, mais j'ai toujours été très proche de Léonard et de Melanie, mon amie gryffondor. Melanie était du genre timide et réservée, si bien qu'elle n'adressait la parole qu'à nous et sa sœur. Parfois à d'autres de sa maison mais que par nécessité.
J'étais plutôt content de mes jours à l'école et j'envoyais des lettres tous les jours à ma mère. A la noël, je rentrais à la maison et retournai à l'école jusqu'aux vacances d'état.
Les quatre première années de mon existence se déroulèrent ainsi.
Jusqu'au Noël de ma cinquième année.
Ma mère avait retrouvé l'amour auprès d'un sorcier qui travaillait pour la banque de Gringotts. Moi, je l'appréciais parce qu'il avait rendu le sourire à ma mère et qu'elle se sentait bien avec lui. Et puis elle tomba enceinte de lui et là, tout bascula car lui aussi était peu réceptif à l'idée d'être père si un jour, elle lui apprenait l'existence d'un bébé dans son ventre.
- Mais... et s'il me quittait? disait-elle alors que je la coiffais.
- Pourquoi le ferait-il? S'il t'aime, il n'y a pas de raison qu'il te quitte, lui avais-je répondu.
Sachez une chose : Je n'ai jamais su pourquoi mon père était parti ni comment s'était déroulé les choses. Enfin, je savais qu'il n'avait pas été capable d'assumer ses responsabilités de père, mais je ne savais pas qu'elle avait été fiancé avec lui et toutes ces choses là.
- C'est que... je n'ai pas envie de refaire la même erreur, avait-elle clairement dit.
J'avais cessé de passer le peigne dans ses cheveux et elle se rendit compte de ce qu'elle avait dit. Furieux, j'étais sorti de sa chambre et avait quitté la maison en courant après lui avoir crié cette maudite phrase qui me hanta plusieurs années : "Je te déteste.".
Lorsque je rentrai une fois que je m'étais calmé, il n'y avait que mon oncle et sa femme à la maison. Il sauta sur moi en me prenant dans ses bras et me confia qu'il était rassuré de me voir.
- Ta mère n'est pas avec toi?
Je fronçai les sourcils.
- Non, pourquoi? Elle est sortie?
Il m'apprit alors qu'effectivement, elle était partie à ma recherche. Nous avons jugé qu'elle reviendrait bientôt et que toute cette histoire serait vite passé.
Sauf qu'elle ne revint jamais.
Le lendemain, nous avons fini par téléphoner à la police, puisque nous vivions dans le quartier moldu de Londres. Et ce fut après quelques heures de recherche que la vérité fit face à moi si violemment que j'eus l'impression que le sol s'écrasa contre moi.
Il neigeait ce matin là, tout comme il avait neigé le soir où j'étais parti. Un bus avait glissé et avait emporté ma mère avec lui, alors qu'elle traversait. Elle ne vivait plus. Plus du tout.

Il me fallut plusieurs jours pour réaliser que plus jamais je ne la reverrais.
Lorsque je rentrai à l'école, pas le même jour que les autres élèves étant donné mon cas, j'étais comme une coquille vide. J'essayais de paraitre bien, mais c'était le vide intersidéral dans mon cerveau. Mes amis essayait d'être là pour moi et je leur en était reconnaissant. Même les assauts de Khimeira ne me faisait plus effet. J'étais comme mort, rongé de l'intérieur.
Parce que j'étais persuadé de l'avoir tué. Tout était ma faute. Et rien ni personne n'arrivait à me convaincre du contraire sur cette idée là. Si je n'avais pas fui de la maison à cause de ma comédie, elle aurait été encore là. Pire.
"Je te déteste.", dernière phrase que je lui avait dite, me suçait le cerveau comme un vampire. Je dormais très mal et le soir, je m'enfermais dans les toilettes pour pleurer. Je me faisais parfois mal parce que j'avais besoin de me punir. J'aurais aimé disparaitre, mourir. Elle était partie en ayant, pour dernière parole de moi, que cette affreuse phrase que j'avais dites sans même le penser.
Rien ne me consolait. Rien du tout. Et j'avais perdu le gout à tout.

La neige avait englobé ma joie de vivre et depuis, je déteste noël.

Ce fut l'année d'après que la flamme se raviva et que je commençai très difficilement à me pardonner. En effet, pour professeur de défense contre les forces du mal, nous avions hérité d'un Auror avec déjà quelques bonnes années d'expérience derrière lui. Il s'appelait Henry Lee et il était impressionnant.
Il s’intéressa à moi, coquille toujours aussi vide qu'auparavant, et m'affirma que je pourrais, moi aussi, être Auror un jour, sans l'ombre d'un doute. Cette affirmation m'avait énormément surpris car je ne m'étais senti capable de plus rien tellement j'étais découragé. J'avais raté mes BUSE comme un gros troll et avait finit par me dire, malgré l'encouragement de mes amis, que je deviendrais un cracmoll. Pourtant, cet Auror était certain que je valais beaucoup plus et qu'il fallait seulement que j'ouvre les yeux. Bizarrement et étrangement, il réussi à me redonner du courage. Une chose était certaine, personne autre que lui aurait pu avoir eu cet effet là sur moi. Des professeurs avaient bien tentés mais sans succès. Lui, il avait réussi.
Je me pris de passion folle pour les Défenses contre les Forces du Mal et mes amis furent heureux de me voir se ressaisir. Même Khimeira avait été inquiète pour moi, à sa façon, et fut ravie de me voir m'énerver à nouveau contre ses réprimandes. Pourtant, elle avait été loin, en évoquant souvent ma mère. Fort heureusement, elle n'avait pas su les circonstances des choses, sinon quoi, j'aurais été capable de la tuer et je ne plaisantais pas en disant cela.


Je terminais ma scolarité en ayant d'excellente notes, sauf en Botanique. J'avais fait des efforts en métamorphose pour pouvoir entrer chez les Aurors et dès que ma septième année se termina, Henry Lee me prit sous son aîle. J'ignorai s'il avait déjà des projets pour moi mais il était persuadé que j'étais capable de grandes choses. Ce fut à cet instant qu'il me proposa d'apprendre la légilimencie et par la même occasion, l'occlumencie bien qu'il m'avait averti que ce serait loin d'être facile. Intrigué et sur de moi, j'avais accepté.


J'eus un rude entrainement et après trois ans, j'obtins brillamment le diplôme. Je fus évidement intégré dans l'équipe de Lee et attaquai rapidement ma première mission, qui consistait, je me rappelle, à la capture d'un petit mage noir débutant mais déjà redoutable.Je failli me prendre un Endoloris en pleine face mais mon collègue réussi à le désarcener avant moi et nous nous en occupâmes ensemble. Attraper les méchants, c'était quelque chose que j'aimais beaucoup faire, bien que la mort de ma mère n'avait pas cicatrisé et que je me sentais parfois tel un mage noir. Mon chef m'affirmait le contraire et j'essayais de le croire.

Lorsque les choses basculèrent du tout au tout, j'étais en mission en Allemagne, pour m'occuper d'un vilain qui avait fui jusque là bas. Ce fut à mon retour que je reçu ma principale, et la plus importante, mission que je n'eus jamais eu auparavant.
Il m'avait guidé jusqu'à une salle profonde sous la terre, avec tout le cliché des réfugiés : la petite lampe, la table au milieu de la pièce et rien d'autre.
- Meriadoc - lorsque mon chef m'appelait par mon 'vrai' prénom, je pouvais m'attendre à quelque chose d'extrêmement sérieux -, j'ai une mission pour toi d'une extrême importance et il va te falloir être très fort et très rusé pour pouvoir l'effectuer. Elle sera très éprouvante mais je ne vois personne d'autre que toi pour pouvoir l’exécuter. L'acceptes tu?

Oui, j'avais eu le choix. J'aurais très bien pu refuser et retourner chez moi et continuer ma vie en luttant contre la prise de pouvoir. Mais j'avais accepté.

Je m'étais infiltré parmi le camp inverse en commençant à me battre "contre" mon "clan". Cela faisait parti de ma mission parce que tel était à prénom mon rôle : l'espion. Bien entendu, je ne m'attendais pas à ce qu'ils me fassent confiance sous un claquement de doigt, mais j'avais agi afin de faire mes preuve et leur montrer que je pouvais être parmi eux. Cela n'avait pas été facile, et pourtant, j'avais gardé la tête froide.
J'entrai alors dans la brigade de police qui avait finit par m’accueillir après la prise de pouvoir. Ce fut sans enchantement que je retrouvai une vieille amie, si on pouvait dire cela, que j'avais du supporter à l'école : Khimeira. Elle était plutôt étonnée de me voir ici en ne me croyant pas capable de me battre contre eux mais elle, comme les autres, m'avaient vu. Quant à moi, je la détestais encore plus depuis que j'avais appris le "clan" qu'elle avait décidé de choisir.
J'avais le malheur de faire équipe avec elle et nous nous détestions toujours autant qu'auparavant mais j'eus l'occasion de me séparer d'elle pour de longs moments dans l'année : le poste de professeur qu'on venait de me proposer. Une occasion d'idéale pour faire mes preuves, selon eux, en devant surveiller que "tout se passait bien", à leur manière bien entendu.
Une fois de plus, j'ai accepté.



Si vous avez un pouvoir (ce qui est facultatif et rare), veuillez écrire la description en spoiler :
Spoiler:
 

WHO ARE YOU?





PRÉNOM : What a Face
SURNOM : Kyo et plein d'autres encore
AGE : 22
SEXE : Fille
LIEU D HABITATION : Toulon Cool
COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM? : What a Face
FRÉQUENCE DE CONNEXION : Cela dépend
QUELQUE CHOSE A AJOUTER? : Frite What a Face










Dernière édition par Merry F. Skinner le Sam 26 Jan - 16:24, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cooper E. Graham

avatar

❆ Avatar : Jamie Dornan
❆ Messages : 71
Puissance : 77

Derrière la cape
Niveau Magique:
8/50  (8/50)
❆ Relations:

MessageSujet: Re: I'm on the highway to hell...   Jeu 3 Jan - 21:15

Coupiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine, chériiiiiie bienvenuuuuue

_________________
elle est l'acier de mes barreaux
Fixe Pourquoi ce regard fixe L'esprit au garde à vous Pour qui courir le risque De marcher à genoux Rien Ne vaut le prix d'un homme Ne tisse pas ta couronne Dans le fil qui nous tient Le cri de ma naissance vallait le tiens ∆ belladone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abbygaëlle Winchester
ஐ élève à Serpentard
avatar

❆ Avatar : Kaya Scodelario
❆ Crédits : SWEET DISASTER
❆ Messages : 252
❆ Dispo au rp ? : ON :D
Puissance : 269

Derrière la cape
Niveau Magique:
7/50  (7/50)
❆ Relations:

MessageSujet: Re: I'm on the highway to hell...   Jeu 3 Jan - 21:28

Bienvenuue choupettttttttttttttteeeeeee :hug:

_________________


« i was in the wrong place at the wrong moment. »
" Chose your last words,
This is the last time,
Cause you and I,
We were born to Die."
(c) Myuu.BANG!



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlin A. Turner
Darkness cannot drive out darkness, only light can do
I'm light
avatar

❆ Avatar : Kristen Stewart
❆ Crédits : Hollow Bastion
❆ Messages : 159
❆ Dispo au rp ? : ON
Puissance : 209

Derrière la cape
Niveau Magique:
6/50  (6/50)
❆ Relations:

MessageSujet: Re: I'm on the highway to hell...   Jeu 3 Jan - 21:29

Welcoooooooooooooooommmmmmmmmmmmmmeeeeeeee :love:

_________________

Caitlin Turner ϟ  " There's a light at each end of this tunnel"     ©️ sevenleague.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wyatt A McCawley

avatar

❆ Avatar : Paul Weasley
❆ Crédits : Goldcrest.
❆ Messages : 11
❆ Dispo au rp ? : WII
Puissance : 15

Derrière la cape
Niveau Magique:
6/50  (6/50)
❆ Relations:

MessageSujet: Re: I'm on the highway to hell...   Ven 4 Jan - 11:23

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuue

_________________


« Il vit dans un monde qui s'éteint le jour où on peut tuer par amour... »

redsky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merry F. Skinner

avatar

❆ Avatar : Matthew Gray Gubler
❆ Crédits : Lokian
❆ Messages : 83
❆ Dispo au rp ? : il semblerait
Puissance : 89

Derrière la cape
Niveau Magique:
5/50  (5/50)
❆ Relations:

MessageSujet: Re: I'm on the highway to hell...   Ven 4 Jan - 12:04

Merci à vous tous

_________________
I wonder how, I wonder why yesterday you told me about the 'blue blue sky' and all that I can see is just a yellow lemon tree. I'm turning my head up and down, I'm turning, turning, turning, turning, turning around and all that I can see is just another lemon tree...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abraxas G. Grindelwald
ஐ élève à Serpentard
avatar

❆ Avatar : Liam Payne
❆ Crédits : forever
❆ Messages : 125
❆ Dispo au rp ? : Nop :p
Puissance : 171

Derrière la cape
Niveau Magique:
6/50  (6/50)
❆ Relations:

MessageSujet: Re: I'm on the highway to hell...   Ven 4 Jan - 12:07

Bienvenueeeeeeeeeeeeee :cute: pouletroti:

_________________
Dites vous que c'est de bonne guerre.
Abratlin .♥. « You know I'm gon' get ya, yeah. Whatever it takes to, get there. No I won't drop you like everybody else does. Forget about your friends they don't care where we go. If they do, look like lost, stand in a crowd of people. I've been looking for you forever baby we go Together baby we go, we go » ▬ Enriques Iglesias ;; Finally found you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicky J. Stewart
ஐ élève à Serpentard
avatar

❆ Avatar : Jessica Lowndes
❆ Messages : 10
❆ Age du perso : 20
❆ Dispo au rp ? : ouii
Puissance : 14

Derrière la cape
Niveau Magique:
5/50  (5/50)
❆ Relations:

MessageSujet: Re: I'm on the highway to hell...   Ven 4 Jan - 12:10

Bienvenue !!!!! :3161: :8404:

_________________
Je suis troublée par la couleur qui t'as été donnée ! Je ne juges que par ça à toi d'être normal !
Nicky Stewart

« Hum...Quoi ?
T'as pas encore compris ?
T'es Bleu, Jaune , Rouge...
T 'es qu'un pion de mon puzzle !
Je me fous de toi ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garett J. Viridian
ஐ élève à Serdaigle
avatar

❆ Avatar : Steven R. McQueen
❆ Crédits : Sunshine Kiwi
❆ Messages : 128
❆ Dispo au rp ? : Ouaip !
Puissance : 146

Derrière la cape
Niveau Magique:
7/50  (7/50)
❆ Relations:

MessageSujet: Re: I'm on the highway to hell...   Ven 4 Jan - 16:13

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuue !

_________________
The happiness in the freedom, the freedom in the courage.
"Un amour impossible qui devient possible, c'est tout un monde qui s'écroule" - François Brunet. Ҩ tears buried.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merry F. Skinner

avatar

❆ Avatar : Matthew Gray Gubler
❆ Crédits : Lokian
❆ Messages : 83
❆ Dispo au rp ? : il semblerait
Puissance : 89

Derrière la cape
Niveau Magique:
5/50  (5/50)
❆ Relations:

MessageSujet: Re: I'm on the highway to hell...   Sam 5 Jan - 9:42

Merci à vous tooous
J'ai changé, je ferais Hel plus tard finalement Razz
Reste à savoir quel poste de professeur je vais occuper :smile:

Edit : j'ai trouvé

_________________
I wonder how, I wonder why yesterday you told me about the 'blue blue sky' and all that I can see is just a yellow lemon tree. I'm turning my head up and down, I'm turning, turning, turning, turning, turning around and all that I can see is just another lemon tree...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cooper E. Graham

avatar

❆ Avatar : Jamie Dornan
❆ Messages : 71
Puissance : 77

Derrière la cape
Niveau Magique:
8/50  (8/50)
❆ Relations:

MessageSujet: Re: I'm on the highway to hell...   Sam 5 Jan - 11:49

Héé mais merry ce serait pas du seigneur des anneaux par hasard ? What a Face

Sinon bah bienvenue hein et bon courage pour ta fichette ma chérie.

_________________
elle est l'acier de mes barreaux
Fixe Pourquoi ce regard fixe L'esprit au garde à vous Pour qui courir le risque De marcher à genoux Rien Ne vaut le prix d'un homme Ne tisse pas ta couronne Dans le fil qui nous tient Le cri de ma naissance vallait le tiens ∆ belladone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merry F. Skinner

avatar

❆ Avatar : Matthew Gray Gubler
❆ Crédits : Lokian
❆ Messages : 83
❆ Dispo au rp ? : il semblerait
Puissance : 89

Derrière la cape
Niveau Magique:
5/50  (5/50)
❆ Relations:

MessageSujet: Re: I'm on the highway to hell...   Sam 5 Jan - 12:11

What a Face

Merci encore Razz I love you

_________________
I wonder how, I wonder why yesterday you told me about the 'blue blue sky' and all that I can see is just a yellow lemon tree. I'm turning my head up and down, I'm turning, turning, turning, turning, turning around and all that I can see is just another lemon tree...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abbygaëlle Winchester
ஐ élève à Serpentard
avatar

❆ Avatar : Kaya Scodelario
❆ Crédits : SWEET DISASTER
❆ Messages : 252
❆ Dispo au rp ? : ON :D
Puissance : 269

Derrière la cape
Niveau Magique:
7/50  (7/50)
❆ Relations:

MessageSujet: Re: I'm on the highway to hell...   Sam 5 Jan - 13:28

oohh *-* Un légimens / occlumens *-*
On pourra récupérer le lien quon avait entre Tomtom et Cait dis ? :cute:

_________________


« i was in the wrong place at the wrong moment. »
" Chose your last words,
This is the last time,
Cause you and I,
We were born to Die."
(c) Myuu.BANG!



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merry F. Skinner

avatar

❆ Avatar : Matthew Gray Gubler
❆ Crédits : Lokian
❆ Messages : 83
❆ Dispo au rp ? : il semblerait
Puissance : 89

Derrière la cape
Niveau Magique:
5/50  (5/50)
❆ Relations:

MessageSujet: Re: I'm on the highway to hell...   Sam 5 Jan - 18:23

oui bien sur qu'on pourra :cute:

_________________
I wonder how, I wonder why yesterday you told me about the 'blue blue sky' and all that I can see is just a yellow lemon tree. I'm turning my head up and down, I'm turning, turning, turning, turning, turning around and all that I can see is just another lemon tree...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merry F. Skinner

avatar

❆ Avatar : Matthew Gray Gubler
❆ Crédits : Lokian
❆ Messages : 83
❆ Dispo au rp ? : il semblerait
Puissance : 89

Derrière la cape
Niveau Magique:
5/50  (5/50)
❆ Relations:

MessageSujet: Re: I'm on the highway to hell...   Mer 23 Jan - 19:40

JAI ENFIN FINIIII :gaga:

_________________
I wonder how, I wonder why yesterday you told me about the 'blue blue sky' and all that I can see is just a yellow lemon tree. I'm turning my head up and down, I'm turning, turning, turning, turning, turning around and all that I can see is just another lemon tree...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wyatt A McCawley

avatar

❆ Avatar : Paul Weasley
❆ Crédits : Goldcrest.
❆ Messages : 11
❆ Dispo au rp ? : WII
Puissance : 15

Derrière la cape
Niveau Magique:
6/50  (6/50)
❆ Relations:

MessageSujet: Re: I'm on the highway to hell...   Jeu 24 Jan - 13:28

Sacré fiche, j'ai vu une seule faute : vers le milieu de ta fiche tu as mis : mais je ne savais pas qu'elle avait été fiancé avec lui et toutes ses choses là. se serait pas toutes ces choses là ?

J'aime beaucoup le fait que tu parle beaucoup de l'enfance, certains passages sont vraiment attachant et m'ont même fait rire, ( le passage sur les barques en particulier 8D)

Pour moi se serait oui bien sur 8D - ( suis pas sur le bon compte comment ça c'est grave docteur ?)


_________________


« Il vit dans un monde qui s'éteint le jour où on peut tuer par amour... »

redsky
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merry F. Skinner

avatar

❆ Avatar : Matthew Gray Gubler
❆ Crédits : Lokian
❆ Messages : 83
❆ Dispo au rp ? : il semblerait
Puissance : 89

Derrière la cape
Niveau Magique:
5/50  (5/50)
❆ Relations:

MessageSujet: Re: I'm on the highway to hell...   Jeu 24 Jan - 14:26

Haan vas y une faute xD oui, oui, ça m'arrive d'en faire xD
Edit : corrigé x)

Merciii beaucoup en tout cas

_________________
I wonder how, I wonder why yesterday you told me about the 'blue blue sky' and all that I can see is just a yellow lemon tree. I'm turning my head up and down, I'm turning, turning, turning, turning, turning around and all that I can see is just another lemon tree...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ealie O. Gauthier
ஐ élève à Serdaigle
avatar

❆ Avatar : Emma Roberts
❆ Crédits : porcelaine
❆ Messages : 39
❆ Dispo au rp ? : Ouaip !
Puissance : 49

Derrière la cape
Niveau Magique:
6/50  (6/50)
❆ Relations:

MessageSujet: Re: I'm on the highway to hell...   Jeu 24 Jan - 19:27

Je validoche ♥️ =)
Jolie histoire :cute: enfin triste quand même xD

_________________





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merry F. Skinner

avatar

❆ Avatar : Matthew Gray Gubler
❆ Crédits : Lokian
❆ Messages : 83
❆ Dispo au rp ? : il semblerait
Puissance : 89

Derrière la cape
Niveau Magique:
5/50  (5/50)
❆ Relations:

MessageSujet: Re: I'm on the highway to hell...   Jeu 24 Jan - 19:29

merciiiiiiiiiiiiiiiiiii :calin: I love you

_________________
I wonder how, I wonder why yesterday you told me about the 'blue blue sky' and all that I can see is just a yellow lemon tree. I'm turning my head up and down, I'm turning, turning, turning, turning, turning around and all that I can see is just another lemon tree...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I'm on the highway to hell...   

Revenir en haut Aller en bas
 
I'm on the highway to hell...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I'm on the highway to hell ♦ Myndi & Tyler
» D4 ➺ highway to hell (Sagitta, Aloysius, Serena, Skyler, Jubilee & Amelya)
» Louiséa & Kenneth, highway to hell.
» MAKSEZIA ; « highway to hell »
» Cho Su Jin - Highway to hell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallen in the Darkness :: LES PERSONNAGES :: Fiches de présentation :: Fiches Validées-
Sauter vers: