Poudlard dans des temps obscurs
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La solitude est agréable quand elle n'est pas dérangée ! [ Libre ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicky J. Stewart
ஐ élève à Serpentard
avatar

❆ Avatar : Jessica Lowndes
❆ Messages : 10
❆ Age du perso : 20
❆ Dispo au rp ? : ouii
Puissance : 14

Derrière la cape
Niveau Magique:
5/50  (5/50)
❆ Relations:

MessageSujet: La solitude est agréable quand elle n'est pas dérangée ! [ Libre ]   Jeu 3 Jan - 20:49




« Les Chiffres sont comme les gens. Si on les torture
assez, on peut leurs faire dire n’importe quoi. »
La neige avait faite son apparition durant cette période hivernale.Elle avait recouvert l'extérieur de Poudlard. Elle avait donné un peu de fraîcheur et refroidit nos coeurs. C'était agréable de voir le paysage en blanc mais ce qui était le plus amusant c'était de voir le gardien de chasse qui sortait sa pelle tous les jours pour dégager la neige devant chez lui, parfois c'était hilarant quand il tombait sur son derrière comme un pauvre idiot. Un joyeux divertissement que je pouvais regarder pendant des heures.

Ce matin, j'eus l'envie justement de m'oxygéner parmi cet univers blanc.J'avais pris soin de me préparer chaudement et partir en toute discrétion du château , sans personne.Je n'avais pas envie de me coltiner un Serpentard aujourd'hui. Leurs compagnies pouvaient être d'un ennui quand ils s'avéraient trop bavard sauf quand ça m'intéressait mais la plupart du temps c'est pour raconter des choses sur des personnes dont je n'ai strictement rien à faire. D'ou le faite que je sois seule dans cette neige.

Je suivais le chemin directionnel seulement il était enseveli par la neige et impénétrable sans se geler les pieds.Je pouvais utiliser mon baguette mais ça ne serait pas très prudent de ma part.Surtout qu'on saurait où je serais aller. Je prenais à travers neige en coupant. La neige recouvrait mes mollets.Je sortais doucement ma baguette que j' avais mise dans mon jean et oui exceptionnellement aujourd'hui , je ne portais pas ma tenue de sorcière. Je ne le voulais pas me trimbaler avec ce long truc qui dans la neige me ralentirait. Une fois ma baguette en main , je masquais mes traces de pas à l'aide d'un sortilège.

J'entendis des voix descendre vers moi.Je me retournais brusquement et aperçus un peu plus loin deux Pouffsoufles qui discutaient. Oh saleté ! Ils ne m'apercevaient pas.Je courus pour me mettre derrière un rocher qui se trouvait sur le passage prenant soin de cacher mes empreintes.Je me cachais et les observais. Je les vis qui s'approchaient de moi.Hum..tout en restant dans le chemin initiale.L'un d'eux était enrobé et de petite taille habillé de sa robe. Je détestais les petits gros mais il était tellement amusant à torturer. L'autre, était différent. C'était une fille sûrement un petit couple qui voulait se promener en toute tranquillité. Ils se tenaient la main et allaient sûrement s'embrasser d'ici peu. J'allais leur gâcher leur moment.Ils ne méritaient le bonheur.Je sais c'est injuste mais je ne dis que la stricte vérité. Vous n'êtes pas dignes de mériter ça ! Vous êtes faits pour souffrir , bandes d'inutiles rabaissant l'élite de Poudlard dit les Serpentards ! Quelle honte ! Mais... j'allais régler ce petit malentendu. Que l'amusement commence !

Je donnais un coup de baguette dans leur direction en prononçant à mi-voix
"Impédimenta" . Je ne pus m'empêcher d'esquisser un petit sourire sadique à mon action.Je riais en les voyant tomber et le pire de tout c'était que la neige était froide et glissante . Oh pauvre petit chou ! Je suis si méchante ! Il ne faut pas trop s'approcher de moi, c'est dangereux ! L'un des deux était tombé dedans la tête la première. La gamine était là auprès de lui pour le relever. Tellement amusant ! J'aime gâcher vos meilleures moments , c'est totalement jouissif !

Ils se relevèrent et cherchèrent ce qui avait bien pu causer ce problème.J'aurais pu rester là à savourer ce moment surtout qu'ils semblaient effrayés à chercher qui avait fait ça.J'aurais pu savourer leur peur, leur terreur et m'en satisfaire .Seulement, j'avais d'autres choses à faire et surtout d'autres personnes à torturer. Mes prochaines victimes pouvaient m'attendre là, un peu plus loin. J'avais une petite envie de torture ce matin. J'étais de bonne humeur, en pleine gaieté. Rien ne pouvait détruire ma cruelle satisfaction Je continuais dans la neige en sautillant à moitié pour éviter de trop m'enfoncer. Je faisais de grandes enjambées ne trouvant pas un petit coin de verdure givré pour me reposer, tout , autour de moi était blanc. J'en voyais pas la fin.

Je trouvais un autre rocher bien plus gros que tout à l'heure. Je poussais la neige qui le recouvrait sur le sol et m'assis dessus , me reposant un peu de ma longue promenade.J'étais un peu essoufflée de toute cette marche.Rapprochant mes jambes contre mon corps entourant mes genoux de mes bras. Je posai la tête dessus et regardais l'horizon. Je me trouvais en plein néant. Je fredonnais une douce mélodie pour me réchauffer. La fraîcheur de la neige sur mes mollets m'avaient refroidies.Je touchais mon nez à l'aide d'une de mes mains, il était tout glacé par le froid. Je le compressais pour le réchauffer sinon j'allais finir enrhumée.

J'apercevais le lac au loin.Si j'allais là-bas, au moins , je serais sur de m'y retrouver pour le chemin du retour. Je n'allais pas me perdre comme je venais de le faire ici.Il n'y avait aucune chance. Un peu de neige tomba des branches de l'arbre qui trônait au-dessus de ma tête, elle tomba sur mon avant-bras et marquait une trace blanchâtre. Je l'observais et la retirais délicatement pour éviter de m'en mettre sur moi.

Je finis par descendre du rocher ou j'étais assise, le laissant tel quel et me remis à marcher dans la direction du lac. La fraîcheur de la neige revenait me refroidir les pieds. C'était désagréable mais je ne pouvais pas y faire grand-chose et maintenant qu'ils étaient froids , j'en voyais pas la nécessité. Je me mis à accélérer pour rejoindre le lac vérifiant si dans les parages il n'y avait pas des personnes. Je ralentis ma cadence en approche du lac.

Le froid avait gelé l'endroit, on pouvait même y faire du patinage artistique sur cette couche de glace mais je le déconseillais fortement à cause des créatures des profondeurs qui pourraient transformer votre amusement en une lutte contre la mort. J'avouais que ça serait un chouette divertissement. Je dégageais la neige devant le lac et me posa à quelques mètres de l'endroit où il y aurait dû avoir de l'herbe à la place de cette neige.Je méditais et m'évadais dans mes pensées. J'étais bien ici, seule . Je réfléchissais à mes futurs plans machiavéliques que je pouvais très bien jouer à des jeunes des autres maisons puisque je ne torturais pas ceux de la mienne. J'avais un minimum de respect envers eux !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abbygaëlle Winchester
ஐ élève à Serpentard
avatar

❆ Avatar : Kaya Scodelario
❆ Crédits : SWEET DISASTER
❆ Messages : 252
❆ Dispo au rp ? : ON :D
Puissance : 269

Derrière la cape
Niveau Magique:
7/50  (7/50)
❆ Relations:

MessageSujet: Re: La solitude est agréable quand elle n'est pas dérangée ! [ Libre ]   Jeu 24 Jan - 23:04





* J'ai Froiiiiiiiiid !! *

Ce fut la première pensée qui me traversa l’esprit quand je me réveillais. La température en dehors de ma couette m’avait saisi et je me recroquevillais sur moi-même dans l’espoir de retrouver une chaleur un peu prés correcte…. Mais c’était peine perdue ! Je savais que j’étais frileuse et que l’hiver ne me réussissait pas le moins du monde ! Oh j’adorais l’hiver ! Mais pas quand il faisait si froid ! Je dus alors faire face à la réalité. Je devais me lever et foncer en sautillant vers la douche brulante si je voulais avoir une chance de survivre. Prenant mon courage à deux mains je me débarrassais de mes draps et marchais rapidement vers la salle de bain. Heureusement à l’heure à laquelle je m’étais réveillée il y avait peu de monde encore dans les dortoirs… il était vrai que j’avais fait fort cette fois-ci en même temps cela faisait plusieurs semaines que je travaillais comme une dingue alors j’avais décidé de prendre un petit weekend de glandage que mon père l’approuve ou non ! En même temps si je l’écoutait je devais me tuer à la tâche… Et puis les cours de lundi étaient les plus simples !! Tout d’abord on commençait par sortilèges, puis potion et enfin magie noire ! La magie noire était la matière dans laquelle j’excellais et je devais exceller ! En même temps mon père était notre prof alors j’avais plutôt intérêt…

Quoiqu’il en soit je me douchais, m’habillais le plus chaudement possible et descendais d’humeur égale. Seulement, c’est lorsqu’à travers l’un des vitraux du château que je vis que la neige faisait un magnifique tapis blanc que mon cœur rata un battement. J’adorais la neige. Oui c’était assez paradoxale pour une fille qui détestait le froid, mais la neige c’était différent, il y avait là quelque chose de magique que je n’avais jamais su identifier. Quoiqu’il en soit cette vision me rendit de bonne humeur et un petit sourire se dessina sur mes fines lèvres rosées. Je descendais les escaliers chantonnant légèrement lorsque je me croyais seule. Je remarquais un peu plus loin mon ami Abraxas que j’allais saluer comme à mon habitude. Seulement, mon regard saphir croisa les yeux bruns d’un autre garçon qui me lança un sourire discret. Cela me fit le même effet que la neige, mais me reprit rapidement… C’était étrange pour moi de réagir comme cela a cause d’un simple sourire…

Quoiqu’il en soit j’entrais dans une discussion avec ma petite bande de Serpentard habituelle sans réellement prêter attention à ce qu’ils racontaient. Mon esprit était ailleurs, il essayait d’analyser ce qu’il se passait en moi et quelles conséquences auraient ces changements. Mais la dure réalité s’offrit à moi lorsque je sentis quelqu’un posait son bras autour de ma taille. Je me raidis et reculais instinctivement étant prête à en découvre, pour ensuite découvrir que ce n’était que Daniel… Mon fiancé. Je n’avais pas envie de le supporter aujourd’hui car ce type prenait un malin plaisir à montrer aux autres que j’étais avec lui… Enfin être avec lui c’était un grand mot. J’acceptais qu’il me suive, par moment, et qu’il me prenne par la taille, mais ça c’était sur ordre de mon père car ce crétin de Daniel s’était plains de mon comportement soit disant trop froid… un jour il me le payera soyez-en sûr !

Du coup il me fallait trouver une petite excuse pour m’éclipser ce que je fis. Prétextant le fait que je devais parler au préfet des Poufsouffles pour une raison Y. Je m’éloignais d’eux et pour être sûr de ne plus les croiser je me dirigeais vers l’extérieur. J’avais envie de me balader tranquillement dans la neige et dans le silence le plus complet. Seulement, pour le silence ce n’étiat pas encore ça. Beaucoup avait profiter du temps pour se faire une petite virée entre amis et faire des batailles de boules de neige ou encore des bonhommes.. J’aurais bien aimé participé dans le fond, mais je savais que mon rang et à présent mon âge ne me donnait pas ce droit.. Ou tout du moins pas devant n’importe qui.

Je m’éloignais donc du tumulte de la foule, pour me diriger machinalement vers le lac. Cet endroit était toujours calme et c’était ce qui me plaisait le plus. Mes pieds s’enfonçaient dans la neige encore fraiche. J’avais froid, mais étrangement, la sensation et le bruit de la neige m’apaisait et me faisait oublier la douleur de la température trop basse. Je fixais mes pieds pour assimiler une image au son : Ce son. J’aimais tellement l’entendre, un petit croc tout doux qui me caressait les oreilles.

Je relevais alors les yeux et décelait une ombre près du lac. Bon dieu était-ce lui ? Ce n’était pas possible, pas encore. Je devais l’ignorer pour un temps je l’avais compris depuis que j’avais fait ce rêve étrange et pénétrant de ce baiser passionné échangé… C’était la première fois que je rêvais de cette façon, mais aussi c’était l’une des rares fois où je me souvenais de mes rêves. Bref, j’allais faire demi-tour lorsque je décelais de longs cheveux flottants légèrement au vent… Il n’avait pas de long cheveux j’en étais bien certaine ! Intriguée je m’avançais donc vers le lac.

Un sourire fin se dessina sur mes lèvres lorsque je reconnue ma petite protégée : Nicky. Décidément, les grands esprits devaient se rencontrer quelque part ! Je m’avançais alors vers elle avec un beau sourire comme à mon habitude. Enfin arrivée à ses côtés je m’arrêtais et posais mon regard saphir et indéchiffrable sur elle.


« Salut » dis-je avec ce petit sourire énigmatique qui m’accompagnait toujours. J’observais la jeune fille d’un an ma cadette. Je la trouvais vraiment très gentille et j’étais contente de l’avoir pris sous mon aile. Elle avait du potentielle je le sentais et surtout elle était une Serpentard, une vraie !

« Alors qu’est ce que tu fais ici ? Tu admires le paysage ? »

_________________


« i was in the wrong place at the wrong moment. »
" Chose your last words,
This is the last time,
Cause you and I,
We were born to Die."
(c) Myuu.BANG!



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicky J. Stewart
ஐ élève à Serpentard
avatar

❆ Avatar : Jessica Lowndes
❆ Messages : 10
❆ Age du perso : 20
❆ Dispo au rp ? : ouii
Puissance : 14

Derrière la cape
Niveau Magique:
5/50  (5/50)
❆ Relations:

MessageSujet: Re: La solitude est agréable quand elle n'est pas dérangée ! [ Libre ]   Dim 3 Fév - 19:04



« L'amitié est l'union enrichissante de deux êtres. »
Depuis les quelques minutes que j'étais posée sur le bord de ce lac. Le temps semblait pourtant long avec cette solitude , c'était vrai que c'était ce que je voulais mais il fallait avouer que voir les secondes découlées sous ses yeux peut paraître ennuyeux.Je plongeais mes pupilles dans l'horizon blanche qui plaisait à mes yeux. La douceur du blanc apaisait mes colères de Serpentard, ça me rendait plus attendrissante que d'habitude.Ce n'était pas positif mais heureusement pour moi , je n'agissais que comme ça quand j'étais en présence de neige donc dans l'enceinte du château tout se passait bien ! Sinon mon rang de peste de Serpentard allait être rabaissé et jamais je ne laisserais ça se faire. Je prenais une de mes mèches de cheveux brunes et la tournais entre mes doigts. Je l'entrelaçais et jouais avec. Ils étaient beaux et doux , mes cheveux à vrai dire vu comment je prenais le temps de les entretenir, ils avaient intérêt à l'être !


Je soupirais d'ennuis, rien ne m'amusait réellement en ce moment même. Réfléchir, je l'avais fait. J'avais fait le tour de toutes mes pensées et je ne pense que continuer soi nécessaire. Pourtant il y avait bien quelque chose qui me tracassait la tête. Pour une petite Serpentard, il y a bien deux trois petites choses qui me questionnent. Tout d'abord en tant que Serpentard, il fallait estimer que j'avais beaucoup de chances mais que il fallait être vraiment odieuse avec les autres. Ca ne me déplaisait pas au fond mais je pensais que si j'appréciais l'un deux, ça pourrait se passer différemment et ça me créerait des tas de problèmes. Je finirais par tromper mon rang et surtout décevoir Madame la Directrice, surtout qu'elle semble m'apprécier ou du moins, elle me considère comme une bonne élève de Serpentard et je ne veux pas trahir les miens ! Je ne veux pas être comme la plupart de ceux de notre rang qui trahisse leur couleur pour batifoler avec les autres. NON ! Jamais !

Ensuite, il y avait autre chose. Et oui, rien n'était parfait dans ma petite vie. Mes amies ou amis me confiaient le moindre détail de leur vie qu'ils avaient vécus sans que je leur dise quoi que se soit sur moi. Ils étaient tous trop idiots ! Je pouvais les trahir rapidement ! Je l'avais déjà fait surtout mais il fallait avouer que pour quelques exceptions, je ne le ferais pas. Il y en a qui je tenais et que je ne trahirais pas pour si peu. Je devenais peut-être un peu trop sentimentale avec toute cette neige. Il fallait que j'arrête. Je ne mets pas ma confiance n'importe ou ! Je dois prendre les bons alliés, être bien entourées.

J'entendis des petits pas dans la neige qui semblait se diriger vers moi, je ne bougeais pas d'un poil. Personne n'oserait me faire du mal alors je pouvais être tranquille. Puis, j'avais ma baguette dans la main donc je n'avais pas à m'en faire. Les pas semblaient légers, par déduction, ce n'était pas un homme, c'était trop raffiné pour l'être. Ce n'était ni quelqu'un d'enrobé , plutôt quelqu'un de léger. Hum...ça me laissait perplexe.

La personne s'arrêta brusquement à côté de moi.Fixant l'horizon, j'attendais une parole. Elle ne tarda pas et fus suivit par une autre. Je levai doucement la tête vers cette personne, reconnaissant Abby qui me fit un joli sourire. Je la regardais quelques instants avant de réagir. Je souriais à mon tour, lui disant :

- Coucou !

Elle était l'une des seules personnes avec qui je me sentais le mieux du monde et surtout avec laquelle, j'étais le plus amicale qui soit. Je répondis à sa seconde question n'ayant pas grand-chose à lui répondre :

- Et bien, je devais prendre l'air. Parfois certains Serpentards peuvent être lassant.Ils sont trop collants. Non, pas vraiment. J'avais besoin d'un peu de solitude mais puisque t'es là , je n'en ai pas plus besoin.

Je la regardais, ne sachant que dire de plus excepté lui conseiller de s'asseoir. Elle allait finir par avoir mal au pied à force.Elle n'allait pas quand même rester tout le temps debout sauf si elle comptait déjà partir. Ce qui me ferait de la peine. Ca serait bête de partir si tôt arrivé.

J'aimais bien Abby, elle avait un an de plus que moi, ce qui faisait une grande différence. Elle était plus mature mais surtout un bon modèle. Elle était ce que j'espérerais être l'année future.Je voulais lui ressembler comme une petite soeur veut ressembler à sa grande soeur. Enfin, je voulais lui ressembler pas non plus totalement. Nous n'avons pas tout à fait les mêmes goûts etc...Nous nous ressemblons pas non plus sur tous les points.Sinon, ça serait inquiétant !

J'attendais qu'elle vienne se poser à côté de moi. Je lui demandais doucement absolument amicale :

- Dis-moi quelles sont les petites nouvelles de ces derniers jours ? J'ai tendance à pas trop écouter les paroles des autres Serpentards.

Je lui souriais. C'était vrai que j'étais toujours distraite par autre chose en les écoutant. Ils m'ennuyaient les trois quarts de mon temps à me parler. Soit ils me disaient ce que je savais déjà soit , je m'en fichais royalement et je ne voyais pas l'intérêt de m'en parler. Surtout quand ça concernait des personnes que je ne connaissais pas.Je ne connaissais pas tout le monde après tout, juste les gens qui m'intéressaient un minimum ou que j'aimais emmerder à la manière qui leurs déplaisait. Mais moi tout le monde me connaissait, en tant que sale peste bien sur ! Ca me satisfait ! Ca remontait mon ego parfaitement !


_________________
Je suis troublée par la couleur qui t'as été donnée ! Je ne juges que par ça à toi d'être normal !
Nicky Stewart

« Hum...Quoi ?
T'as pas encore compris ?
T'es Bleu, Jaune , Rouge...
T 'es qu'un pion de mon puzzle !
Je me fous de toi ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La solitude est agréable quand elle n'est pas dérangée ! [ Libre ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La solitude est agréable quand elle n'est pas dérangée ! [ Libre ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Si c'est une blague, elle n'est pas drôle (Clyde)
» Quand on va mal, on fume, on boit et on parle surtout entre pôtes (Sacha)
» A Quand la version 4.0
» Après l'effort le reconfort...ou pas? ( Abdel, Samia et BOhe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallen in the Darkness :: LE FAMEUX MONDE DE POUDLARD :: Extérieur de Poudlard-
Sauter vers: